LA TUNISIE INSTAURE UNE TAXE DE SÉJOUR DE 13 EUROS LA PERSONNE

Les Algériens seront-ils assez nombreux à s’y rendre encore ?

A partir d’octobre prochain, tout touriste se rendant en Tunisie devra payer une taxe de séjour de 13 euros au retour. Pour une famille algérienne de cinq personnes, il faudra désormais compter 65 euros, en dehors des frais de voyage ordinaires.

La Tunisie annonce une nouvelle taxe de séjour. Dans un communiqué transmis hier à notre rédaction, l’Office national du tourisme tunisien (ONTT), informe sur «la mise en place d’une taxe de sortie de 30 dinars tunisiens exigibles au moment du départ de Tunisie (équivalent à 13 euros), de chaque touriste visitant la Tunisie applicable à partir du 1er octobre 2014». La même source explique que «Cette taxe est payée par timbre fiscal disponible dans tous les points de vente de recettes de finances, des ports et aéroports, dans les postes frontaliers de transit terrestre, apposé sur le passeport ou sur tout autre document arrêté par le ministre chargé des Finances, oblitéré par les services de la police à la sortie du voyageur ». Pour rappel, le gouvernement tunisien envisageait de mettre en application la nouvelle taxe de sortie de 30 dinars à compter du 28 août 2014. La Fédération tunisienne des agences de voyages (FTAV), qui avait appris avec grande surprise cette décision avait vivement protesté. «La FTAV considère que le choix de cette date, pris de toute évidence dans la précipitation, va créer d’énormes difficultés pour les centaines de milliers de non-résidents actuellement en vacances en Tunisie au moment où ils quitteront le territoire», est-il noté dans un communiqué publié sur son site internet. Le président de la FTAV, Mohamed Ali Toumi, avait ainsi estimé que «les touristes actuellement en Tunisie n’ont pas été informés de cette taxe lors de leur arrivée ; sa mise en application immédiate risque d’être mal assimilée, ce qui risque de nuire fortementfortement à l’image de notre destination et créer de grands problèmes au moment de leur départ notamment pour ceux qui ne l’avaient pas prévue dans leur budget». C’est ainsi, et à la faveur d’une commission mixte ministère-fédération que la date d’entré en vigueur de cette taxe a été repoussée au 1er octobre 2014.

La question qui se pose désormais, est que les Algériens qui ont fait de la Tunisie, ces dernières années, leur destination préférée, seront-ils assez nombreux à s’y rendre encore ? D’un dinar tunisien (70 dinars algériens), par véhicule et quel que soit le nombre de passagers, la taxe de séjour en Tunisie est passée début 2014 à trois dinars tunisiens (210 DA algérien). A partir de ce mois d’octobre elle passe à nouveau à 30 dinars tunisiens par personne, ce qui équivaut à 2 100 DA. Une famille algérienne de cinq personnes sera appelée à payer 150 dinars tunisiens (10 500 DA algérien), au moment de quitter les territoires du pays voisin. Le site d’information «Hospitality», spécialisé dans le tourisme, précisait ce jeudi, qu’«avec cette taxe, le ministère tunisien des Finances espère générer 40 millions de dinars tunisiens (environ 17,5 millions d'euros) de recettes en 2014 et 120 millions (près de 52,5 millions d'euros) en 2015, et renouer avec les niveaux de revenus du tourisme qu'enregistrait le pays avant la Révolution». Reste à espérer, souligne d’ailleurs le même site, que «la nouvelle taxe ne constitue pas un frein à la fréquentation touristique de la destination, qui peine encore à remonter la pente».

Le Soir d'Algérie 

Agenda

November 2020
M T W T F S S
26 27 28 29 30 31 1
2 3 4 5 6 7 8
9 10 11 12 13 14 15
16 17 18 19 20 21 22
23 24 25 26 27 28 29
30 1 2 3 4 5 6