Le ministre Ghoul annonce le lancement du projet de Z’ghara

Mise en service des télécabines Oued Koriche - Bouzaréah

Le ministre Ghoul annonce le lancement du projet de Z’ghara
Mise en service des télécabines Oued Koriche - BouzaréahEn plus d’évoquer les télécabines de Z’ghara, projet confié au français Poma Galsky, le ministre a annoncé, lors d’une visite hier dans la capitale, l’octroi du projet des 500 feux tricolores et du centre de régulation de la circulation à une entreprise sud-coréenne.

Les télécabines reliant Oued Koriche à Bouzaréah sont fonctionnelles ; le prix du ticket est de 30 DA.

Les télécabines qui relient la station de Oued Koriche à Bouzaréah ont été mises en service hier. Le ministre des Transports, Amar Ghoul, accompagné du wali d’Alger et de l’ambassadrice de Suisse, ont inauguré ce mode de transport «après plusieurs années d’attente voire de patience», comme l’a fait remarquer l’exploitant du projet, l’Etusa, dans un communiqué rendu public. Le projet, dont les travaux de génie civil n’ont commencé qu’en 2009, a accusé un retard dû aux opérations d’expropriation d’une dizaine de propriétaires, le décret d’utilité publique n’ayant été publié qu’à la fin de 2011.

Les négociations très ardues avec les particuliers ont duré plus de 2 ans et ont nécessité l’allocation d’une enveloppe de 3 milliards de centimes. Les télécabines qui relieront Oued Koreich à Bouzaréah en 12 minutes transporteront 2400 passagers par sens/heure sur 2,9 km, avec une station intermédiaire à La Fonton. Les trois stations ouvriront de 6h à 19h. Le ticket subventionné est de 30 DA. Confié à l’entreprise austro-helvétique Garaventa, spécialisée dans l’équipement des remontées mécaniques, le projet a coûté plus de 12 millions d’euros (plus de 350 millions DA) et a permis d’embaucher, comme l’a souhaité M. Ghoul, 78 agents, tous issus des quartiers de Oued Koreich et Bouzaréah.

Un projet similaire confié à la société française Poma Galsky permettra de relier dans quelques mois Bab El Oued à Z’ghara, en passant par la carrière Jaubert. «Les études sont achevées et les travaux devront être entamés dans un mois», a précisé à El Watan le directeur des Transports, Rachid Ouezzane, qui estime que le projet ne devra pas  buter sur des écueils, comme sur le premier chantier. Le ministre des Transports a annoncé le lancement du projet de 15 télécabines à travers plusieurs wilayas, dont 6 sont en cours de réalisation.

Extension du métro vers Chéraga

M. Ghoul a visité dans la matinée d’hier le chantier de la ligne ferroviaire Birtouta-Zéralda confié à la société nationale Infrarail et l’entreprise turque Yapimerkezi, précise l’Agence nationale d’étude et de suivi de la réalisation des investissements ferroviaires (Anesrif). La ligne, qui devra être mise en exploitation fin décembre 2015, permettra de relier sur une distance de 21 km la localité de Birtouta à celle de Zéralda via la nouvelle ville de Sidi Abdallah. Elle devra ainsi desservir des communes de l’ouest, actuellement enclavées (Tessala El Merdja, Souidania), et le futur pôle universitaire de Sidi Abdallah (Mahelma), a précisé M. Ghoul, qui s’est réjoui du relogement par l’actuel wali, M. Zoukh, de 123 familles dont les habitations se trouvaient sur le tracé.

Deux autres extensions à l’étude devront être réalisées à partir de la commune de Zéralda : la première rejoindra la commune de Gouraya (90 km), la seconde permettra de rallier la ville de Chéraga (20 km) en passant par Staouéli. «Un projet d’extension du métro est à l’étude, a annoncé M. Ghoul. Il permettra de relier Bab El Oued à Chéraga en passant par Chevalley. Toute la région ouest sera ainsi désenclavée.» Le ministre a annoncé l’octroi du projet des 500 feux tricolores et du centre de régulation de la circulation à une entreprise sud-coréenne. Le projet qui porte sur la fourniture, l’installation et la mise en service d’un centre de régulation a été reporté une première fois faute de sociétés réalisatrices. Quatre entreprises ont soumissionné : deux espagnoles, une autrichienne et une sud-coréenne.

Finalement, celle-ci a eu les faveurs de la direction des Transports. L’opération-pilote de transport maritime urbain devra par ailleurs être maintenue au-delà de la date de trois mois initialement annoncée. Ayant permis de transporter plus de 50 000 passagers, le bateau devrait continuera à relier la Pêcherie à la Madrague, à l’ouest d’Alger. Le ministère devra acquérir à l’avenir cinq bateaux, qui relieront différents ports de la côte algéroise, tels que celui de Tamenfoust où un quai sera réalisé.

El Watan

Agenda

May 2022
M T W T F S S
25 26 27 28 29 30 1
2 3 4 5 6 7 8
9 10 11 12 13 14 15
16 17 18 19 20 21 22
23 24 25 26 27 28 29
30 31 1 2 3 4 5