Autoroute Est-Ouest

Le péage, c’est pour bientôt

L’accès à l’autoroute Est-Ouest sera désormais payant à partir de la fin de l’année 2015. Quant aux poids lourds, ils seront soumis au pesage avant la fin de l’année en cours. C’est ce qu’a annoncé le ministre des Travaux publics.

Abdelkader Kadi, qui intervenait hier sur les ondes de la Radio nationale Chaîne III, a donné une date-butoir pour la rentrée en vigueur du système du péage sur l’autoroute Est-Ouest. Ça sera avant la fin de l’année 2015, a-t-il promis. Cependant, le ministre des Travaux publics n’a pas donné de détails sur le prix que devra payer chaque automobiliste qui empruntera l’autoroute.
Le pesage est aussi une nouvelle mesure qui sera appliquée avant la fin de l’année en cours, selon les engagements de l’invité de la radio. Ainsi, les conducteurs de poids lourds seront soumis à respecter une limite légale de poids transporté. «Nous avons acquis un matériel qui se trouve actuellement à Bouira. Ces deux premiers équipements seront utilisés avant la fin de l’année en cours, entre-temps, l’ANA (Agence nationale des autoroutes) et l’AGA (l’Algérienne de gestion des autoroutes) sont chargées de compléter l’équipement nécessaire pour le territoire national», a souligné M. Kadi.
Par ailleurs, concernant la dégradation de certains tronçons de l’autoroute Est-Ouest, en particulier celui de la wilaya de Bouira, l’intervenant a souligné que «trois entreprises sont sur le terrain afin de terminer les travaux. On va passer à la première livraison des 3 km réalisés par l’ETRHB et pour les 33 km restants, confiés à des entreprises publiques, on va faire le maximum», s’est contenté de répondre le ministre des Travaux publics sans pouvoir donner de dates de livraison.
Le premier responsable du secteur a soutenu que les 1 200 km de l’autoroute Est-Ouest ne dépasseront pas la somme de 11 milliards de dollars, annoncée au départ. Ceci, ajoute-t-il, sans compter les pénétrantes qui comptent 12 liaisons routières étalées sur un 750 km et la rocade numéro 4 qui fait 265 km. M. Kadi a promis également la livraison, fin 2015, de la totalité des aires de repos et stations-services en cours de réalisation.

Résiliation de contrat avec l’entreprise Cojaal
Le ministre des Travaux publics exclut tout arbitrage international
Le ministre des Travaux publics a indiqué, hier, que deux groupements seront désignés pour la réalisation d’un tronçon de 84 km sur la partie est de l’autoroute Est-Ouest, initialement confié au consortium japonais Cojaal. Le contrat avec cette entreprise étant résilié, le ministre des Travaux publics a précisé que «deux groupements d’entreprises seront choisis dans quelques jours ou quelques semaines pour terminer ce tronçon à moindre coût que Cojaal et dans des délais records». S’exprimant sur le recours de cette entreprise qui réclame 910 millions de dollars à l’arbitrage international, M. Kadi a fait une mise au point : «C’est leur droit le plus absolu de se défendre mais ils ne peuvent pas y aller en arbitrage seuls car nous avons notre mot à dire. S’ils veulent un arbitrage, ça sera un arbitrage algérien, il n’y a pas d’arbitrage international prévu dans le contrat liant Cojaal à l’ANA et c’est mentionné noir sur blanc.» Pour rappel, l'Algérie a résilié un contrat conclu en 2006 avec le consortium japonais Cojaal pour la construction d'un tronçon de l'autoroute Est-Ouest en raison des retards enregistrés.

Le Soir d'Algérie   

Agenda

September 2021
M T W T F S S
30 31 1 2 3 4 5
6 7 8 9 10 11 12
13 14 15 16 17 18 19
20 21 22 23 24 25 26
27 28 29 30 1 2 3