Air Algérie : de nouveaux éléments sur le crash du vol AH5017

Presque cinq mois après le crash du vol Air Algérie dans le Nord du Mali, le site du journal régional français Le Populaire rapporte de nouveaux éléments sur l’enquête en cours.

Le vol AH5017, affrété auprès de Swiftair, ne serait pas la propriété de la compagnie espagnole. En effet, selon les éléments rapportés aujourd’hui par le quotidien régional limousin (Centre-Ouest de la France), l’avion appartiendrait à une autre société de droit espagnol auprès de laquelle Swiftair « louait en leasing ».

Des « réparations majeures »

Les avocats des familles des victimes françaises indiquent également travailler avec des partenaires américains pour en savoir plus sur l’histoire de l’avion qui s’est crashé le 24 juillet dernier. Un des avocats déclare que l’appareil serait passé entre les mains d’une société américaine, au préalable : « Nous avons découvert que cet avion venait d’être acheté à une autre société de leasing américaine ». L’avocat avance également que l’avion aurait subi des révisions importantes : « Nous sommes en train d’analyser des documents faisant état de réparations majeures sur l’aile gauche ».

Des allégations qui viendraient s’ajouter aux premières conclusions du rapport technique rendu au mois de septembre par le Bureau d’enquêtes et d’analyses (BEA) selon lesquelles l’avion aurait viré vers la gauche alors « qu’il traversait une zone orageuse ». Néanmoins, l’enquête n’a permis pour le moment d’émettre aucune certitude sur les causes réelles de l’accident.

Le crash du vol censé relier Ouagadougou à Alger avait fait 116 victimes, parmi lesquelles six Algériens et 54 Français.

Zahra Rahmouni

TSA 

Agenda

November 2022
M T W T F S S
31 1 2 3 4 5 6
7 8 9 10 11 12 13
14 15 16 17 18 19 20
21 22 23 24 25 26 27
28 29 30 1 2 3 4