Béjaïa : sit-in de solidarité avec Kamel Daoud

Des dizaines de personnes se sont rassemblées ce mercredi matin sur la place de la liberté d’expression Said Mekbel, dans la ville de Béjaïa, pour manifester leur solidarité avec le journaliste et écrivain Kamel Daoud et dénoncer l’appel au meurtre émis par l’imam Abdelfetah Hamadache.

L’action a été initiée par la ligue algérienne pour la défense des droits de l’homme (LADDH), le Café littéraire et le MDS. Des élus de quelques partis, des artistes et des militants des droits de l’homme ont marqué leur présence à ce rassemblement qui intervient après une action similaire organisée la veille dans la ville d’Aokas (côte ouest de Béjaïa).

Des pancartes ont été brandies et une minute de silence a été observée à la mémoire de toutes les victimes de la démocratie avant que différents intervenants ne prennent la parole pour dire leur refus de se taire face aux atteintes aux libertés de pensée et de conscience.

De vives critiques ont été faites à l’encontre de l’imam Hamadache et de sa dangereuse sortie. CDDH, Café littéraire, MDS, PST, étudiants, artistes, associations des donneurs de sang, RCD, Mouvement Barakat, LADDH, tous les intervenants ont condamné ce dérapage et ont fait ressortir dans leurs propos la gravité de la situation avec le « retour » de la menace islamiste qui convoque le douloureux souvenir de la décennie noire.

En plus d’un appel à une solidarité agissante lancé pour défendre les libertés individuelles et collectives, un intervenant a proposé de mettre sur pied un comité qui se chargera d’ester en justice l’imam Hamadache dont on a rappelé les précédentes menaces publiques contre des personnalités nationales dont Ferhat M’Henni et Hachemi Chérif.

Kamel Medjdoub

El Watan  

Agenda

September 2022
M T W T F S S
29 30 31 1 2 3 4
5 6 7 8 9 10 11
12 13 14 15 16 17 18
19 20 21 22 23 24 25
26 27 28 29 30 1 2