Le conseil de wilaya dresse le bilan

Incendies de forêt à Tizi Ouzou

 LIBERTÉ 05/09/2007

Le conseil de wilaya dresse le bilan Selon l’exposé présenté au conseil, plus de 10 000 oliviers ont été détruits en sus de 540 ruches, 22 000 poulets, 15 bovins et 30 ovins. Selon les services agricoles, sur les 46 000 ha que compte le patrimoine arboricole de la wilaya de Tizi Ouzou, 4 700 ha ont été affectés par les feux.

Le conseil de wilaya de Tizi Ouzou a dressé, avant-hier, le bilan des incendies de forêt que la région a connus récemment, notamment ceux ayant causé, mercredi et jeudi derniers, la mort de six personnes dans la daïra de Beni Douala.
Deux jours durant lesquels 34 foyers ont été recensés avec plus de 2 600 ha brûlés du patrimoine forestier de Tizi Ouzou. Selon le bilan fourni par le conservateur des forêts, lors de ce conseil de wilaya, ce sont plus de 3 300 ha qui sont partis en fumée jusqu’au début septembre avec plus de 90 foyers d’incendie enregistrés. Quant à l’arboriculture, jusqu’au 25 août dernier, 27 incendies ont détruit 350 ha alors que pour les deux journées des 29 et 30 août derniers, ce sont plus de 4 300 ha qui ont été touchés. La wilaya de Tizi Ouzou totalise, ainsi, près de 120 foyers d’incendie ayant ravagé plus de 8 000 ha. Par ailleurs, l’on apprend que la lutte anti-incendie a mobilisé un effectif de plus de 600 éléments, tous services confondus, comme l’a indiqué le conservateur des forêts. Un dispositif auquel une colonne mobile a été jointe.
Celle-ci est composée d’une soixantaine d’hommes, deux camions anti-incendies, sept véhicules légers de lutte et d’une ambulance.
Les wilayas de Sétif, M’sila, Bordj Bou-Arréridj et Bouira ont été mises à contribution, également.

Lors de son exposé, le responsable du secteur des forêts de la wilaya de Tizi Ouzou a souligné que ce sont plus de 10 000 oliviers qui ont été détruits en sus de 540 ruches, 22 000 poulets, 15 bovins et 30 ovins. Selon les précisions du directeur des Services agricoles, sur les 46 000 ha que compte le patrimoine arboricole de la wilaya de Tizi Ouzou, 4 700 ha ont été affectés par les feux.
Et rien que pour les deux jours, mercredi et jeudi derniers, 4 300 ha ont été détruits dont 60% sont constitués d’oliviers.

La même source ajoutera qu’il est possible de compenser les pertes avec une enveloppe de 26 milliards de centimes. Intervenant à ce sujet, le wali de Tizi Ouzou a souligné que cette wilaya connaît un risque du fait de son relief inaccessible et accidenté et sa forte densité avec 500 habitants par kilomètre carré. “Il faut une stratégie bien réfléchie pour lutter et prévenir les feux de forêt”, précise-t-il à l’intention des responsables de la Protection civile et de la Conservation des forêts. Une approche qui doit être faite selon la situation et les contraintes réelles du terrain. M. Mazouz a instruit ces mêmes services pour tracer un programme de lutte efficient qui ne soit pas l’otage du découpage administratif existant mais plutôt des risques potentiels et de l’exposition des localités à ces sinistres, en ce qui concerne la répartition des structures de lutte anti-feux.

Exigeant que cette nouvelle stratégie soit présentée en fin septembre, le wali a même évoqué l’éventualité que des zones soient déclarées non constructibles, à l’avenir, du fait qu’elles soient exposées à des risques de feux de forêts.  

par Abdenour BOUHIREB

Agenda

November 2020
M T W T F S S
26 27 28 29 30 31 1
2 3 4 5 6 7 8
9 10 11 12 13 14 15
16 17 18 19 20 21 22
23 24 25 26 27 28 29
30 1 2 3 4 5 6