Paris, Madrid et l’UE condamnent l’attentat de Dellys en Algérie

Réactions internationales

La Tribune 09/09/2007

Le ministère français des Affaires étrangères a condamné, hier, l’attentat kamikaze dans la ville algérienne de Dellys. «La France condamne le nouvel attentat qui s’est produit hier dans la ville de Dellys, selon un communiqué du ministère.» «Elle adresse ses plus sincères condoléances aux familles des victimes et à leurs proches ainsi qu’aux autorités et au peuple algériens, endeuillés par cette nouvelle manifestation du terrorisme», poursuit le texte.

Le gouvernement espagnol a condamné «avec la plus grande fermeté» l’attentat suicide qui a fait hier 26 morts et environ 60 blessés, selon un bilan provisoire, à Dellys, dans le nord de l’Algérie. Dans un communiqué, le gouvernement de José Luis Rodriguez Zapatero a exprimé «au gouvernement et au peuple algériens sa consternation» et sa «solidarité» devant ce nouvel attentat et a réitéré «son engagement de soutenir [l’Algérie] dans la lutte contre le terrorisme». L’Union européenne a condamné hier «dans les termes les plus fermes» l’attentat qui a fait, selon un bilan provisoire, 26 morts et environ 60 blessés à Dellys, dans le nord de l’Algérie. «Les responsables de ce lâche attentat doivent être traduits en justice», a déclaré la présidence portugaise de l’UE dans un communiqué, en affirmant que «le terrorisme dans toutes ses formes constitue une des plus sérieuses menaces à la paix dans le monde».

L’UE «réitère son soutien aux efforts des autorités algériennes pour surmonter les grandes souffrances des dernières décennies» et «arriver à une totale réconciliation» nationale, ajoute le communiqué. De son côté, le Conseil de sécurité de l’ONU a appelé, dans une déclaration rendue publique hier, les Etats membres à coopérer avec l’Algérie dans sa lutte contre le terrorisme. M. Jean-Maurice Ripert, ambassadeur de France, qui assume pour le mois de septembre la présidence du Conseil, a demandé à tous les Etats membres de «coopérer avec le gouvernement algérien» dans la lutte contre le terrorisme et à «juger les auteurs des actes terroristes». «Tout acte de terrorisme est un acte injustifiable», a rappelé Jean-Maurice Ripert.  

par Synthèse de la Rédaction nationale

Agenda

July 2022
M T W T F S S
27 28 29 30 1 2 3
4 5 6 7 8 9 10
11 12 13 14 15 16 17
18 19 20 21 22 23 24
25 26 27 28 29 30 31