Comme celui qui danse pour un aveugle

 Mina contre lewzir n Qessamen

La dépêche de Kabylie 24/01/2008

Fatigué et non moins fier d’avoir pris part au Congrès réparateur de la République des Ait R’gad, le vieux Dezdeg rentre chez lui à Alger. Le F2 yufa-t-n deg wemkan-s. Sekkura, sa belle-fille, toujours tessudi di tkuzunt. Son fils, le dissident du FFCD, n’est toujours pas rentré : ibennu, yetthudu en tripotant avec ses copains retraités un jeu de dominos.

Ses neveux, De La Croix et Les Deux Poils, continuent à avoir le sentiment et le plus souvent la certitude d’être investis de la mission n at Rebbi. Yal wa yettgala et yeserwat i rebbi-s.

Mina, nettat, est, depuis près de deux semaines, en guerre contre l’indétronâble Benbouzid, Lewzir n Qessamen. Tout son Etre est concentré sur amek changer lakul yehfan. Même son mobile est mobilisé pour la cause. Finis les sms-nni : " slt 3emri ! ke fé tu ? ", " je pense à toi. Tu me mank ", " fleur pour un jour, 3emri pour toujours. Je te love ". Depuis la révolution juvénile, les texto ughalen : " Demain, réunion dans la petite cour. Informer comité ", " attention. Krimo est un indic ", " arrivée, demain, représentants des lycées du Sud", " écrire sur banderole géante : l’école périmée, l’Algérie déprimée ", " retenir slogan : Qassamen dans le cœur, Benbouzid hors secteur ! "…

La lycéenne est toute contente de retrouver son grand-père, le seul à qui elle se confie deg wexxam. Et en plus, le vieux est le mieux placé deg le F2 pour aider les jeunes révoltés. Mina s’empresse de lui résumer la situation. Elle lui parle de l’aspect organisationnel qui de plus en plus et de mieux en mieux prend forme, de la nature des protestations, de l’essence de la révolte et, bien entendu, des prévisions de la révolution :

- …Voila où nous en sommes !, conclut Mina
- Vous êtes déjà allés plus loin que vos enseignants. Au fait, ils pensent quoi de votre mouvement ?
- Quelques-uns nous demandent de rejoindre nos classes, d’autres nous disent que nous sommes que notre mouvement est un djihad contre les taghout et que Dieu ne nous laissera pas tomber, d’autres encore ne pensent rien : il profite de ce flottement pour arrondir leur fin de mois.
- Oui. Je vois !
- Alors jeddi, qu’est-ce que tu nous proposes ?
- Tu me dis que vous êtes organisés en comités de lycées (CL) ?
- Ih !
- Et bien, je vous propose de revoir votre appellation. Le Comité des lycées d’Alger deviendra le ‘’Arch de lycées d’Alger (ALA)’’
- Mais cela n’a pas d’importance jeddi.
- Oh, que si !
*Wac qerawek fi likul, ya wlidi ?
Wac qerawek fi likul ?
Ma nnan-ak lwa d lwa, lba macci d lhemza
Ad ak-mlen akk l3il m anda yefer

Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.  

par T.O.A

Agenda

September 2022
M T W T F S S
29 30 31 1 2 3 4
5 6 7 8 9 10 11
12 13 14 15 16 17 18
19 20 21 22 23 24 25
26 27 28 29 30 1 2