Larbaâ Nath Irathen


Une foule nombreuse à l’enterrement de Mokrane AgaouaUne foule nombreuse à l’enterrement de Mokrane Agaoua

Le chantre du chant religieux, Mokrane Agaoua, a été enterré en présence d’une foule nombreuse au cimetière d’Aït Atelli, son village natal.

Bien avant l’heure prévue pour l’enterrement, les très nombreux visiteurs et les villageois se sont massés aux abords de la mosquée où était exposée la dépouille, sous les chants religieux des femmes et des hommes.

Ce n’est que vers 13h que le corps fut levé pour la prière du mort dans laquelle l’imam vanta les qualités de piété et de constante disponibilité du défunt.
Beaucoup de ses amis sont venus, de Béjaïa où il a vécu de longues années.
Etaient présents également Zeddek Mouloud, Ould Ali L’hadi, Mohand Chérif Hannachi, Belaïd Thagrawla et d’autres artistes et personnalité du monde de la culture.
L’enterrement fut couvert par les chaînes Canal Algérie, l’ENTV, BRTV, la Radio II notamment.

Les femmes lui ont rendu un vibrant hommage. Deux d’entre elles ont chanté superbement Larvaâ mizine essour et l’on sentait des frémissements d’émotion dans la foule. Elles furent nombreuses aussi dans la mosquée, à reprendre pour lui ses longues et sublimes complaintes devant sa dépouille.

Une oraison funèbre, émouvante a été lue par le maire de Larbaâ Nath Irathen, qui a repris son parcours artistique, depuis son étape bougiote, la radio puis ses enregistrements de chansons mortuaires.

La Dépêche de kabylie

Lire aussi : Il est maître du chant religieux kabyle - Amokrane Agaoua, une vie, une carrière.


Agenda

September 2021
M T W T F S S
30 31 1 2 3 4 5
6 7 8 9 10 11 12
13 14 15 16 17 18 19
20 21 22 23 24 25 26
27 28 29 30 1 2 3