Ligue des champions d’Afrique : à la faveur de son nul (1-1) hier contre Vita Club

L’ES Sétif s’adjuge le trophée


Ligue des champions d’Afrique : L’ES Sétif s’adjuge le trophéeL’ES Sétif a marqué de son empreinte la Ligue des champions d’Afrique en s’adjugeant le trophée hier à l’issue de la finale retour à Blida face au Vita Club du Congo.

Ce qui n’était qu’un rêve tant caressé par les équipes algériennes s’est enfin réalisé : L’ES Sétif s’offre le trophée de la prestigieuse compétition continentale à la faveur de son nul (1-1) hier au stade de Blida lors de la finale retour face aux Congolais du Vita Club. Auréolée de son nul ( 2-2), arraché il y a une semaine à Kinshasa, l’Entente de Sétif s’est contentée finalement d’un autre nul (1-1) hier soir au stade Mustapha Tchaker , mais suffisant aux bonheur de ses milliers de supporters à Sétif mais aussi à travers le territoire national, ou dès le coup de sifflet final de l’arbitre, des milliers de fans en transe ont envahi différentes villes du pays pour célébrer comme il se doit, ce succès inédit dans les anales du football algérien. En effet, aucune équipe algérienne n’a réussi jusque là, à remporter le trophée de la Ligue des champions d’Afrique dans sa nouvelle version. Hier, l’ESS qui s’est déjà adjugé le titre de cette compétition en 1988 dans son ancienne version, tout comme la JSK par deux fois (1981 et 1990), et le MCA (1976), offre le cinquième sacre de la compétition la plus huppée du football Africain. Un triomphe difficile à se dessiner dans un match ou les joueurs de l’ESS évoluaient tout au long des 90 minutes avec la peur au ventre, laissant l’équipe du Vita Club jouer à son aise. Malgré l’ouverture du score par Younès au début de la deuxième mi-temps, l’ESS vite rejoint au score par les Congolais, s’est contentée de défendre le résultat, jusqu’au coup de sifflet de l’arbitre non sans donner des sueurs froides aux milliers de ses supporters entassés dans les gradins du stade de Blida mais aussi aux millions d’autres téléspectateurs qui suivaient le match sur le petit écran. Mais comme dans ce genre de match couperet on ne retient que le nom du vainqueur, l’ESS a réussi donc l’exploit de gagner cette coupe et déjouer ainsi tous les pronostics des observateurs qui ne donnaient pas chère de la peau des poulains du jeune technicien Sétifien Kheiredine Madoui. Un entraîneur qui a réussi le pari fou d’inscrire le nom de l’ESS dans les tablettes de la prestigieuse compétition continentale avec à la clé un chèque de 1,5 millions de dollars pour la formation des Hauts plateaux en guise de récompense de la part de la CAF , mais surtout une participation à la Coupe du monde des clubs, qui aura lieu le mois de décembre prochain au Maroc aux côtés des champions d’Europe, le Real Madrid et les lauréats des autres continents.

La Dépêche de kabylie 

  ★AmZik★ - " Iɣab leɛqel-iw "

Agenda

November 2020
M T W T F S S
26 27 28 29 30 31 1
2 3 4 5 6 7 8
9 10 11 12 13 14 15
16 17 18 19 20 21 22
23 24 25 26 27 28 29
30 1 2 3 4 5 6